NOTRE TERROIR

La découverte des terroirs

1.Comprendre son terroir

Depuis des générations, les 12 hectares de Vacqueyras situés autour du Clos ne produisaient qu’un seul vin. Mais, en 2006, Henri Bungener a remarqué qu’avant l’assemblage, les cuves présentaient des différences de goût et d’arômes inexplicables. Pour tenter de résoudre cette énigme, Henri a expérimenté la vinification et l’élevage en mono cépage. Chaque cuve a été remplie uniquement de grenache ou de syrah. Mais, même avec cette approche, des différences flagrantes étaient constatées entre les cuves de grenache et celles de syrah. Ce n’était donc pas seulement une question de cépage...

2.La recherche d’identification parcellaire

En 2006, un long et fastidieux travail a commencé.  Des échantillons de chaque parcelle ont été vendangés séparément, puis fermentés et pressés dans des barriques de 225 litres (barrique bordelaise) pour avoir un échantillon de vin de chacune des petites parcelles. Accompagné du maitre de chai et de l’œnologue consultant, Henri a dégusté chaque vin afin d’établir une carte géographique « des goûts et des arômes » des parcelles autour du Clos.

(La photo représente les strates 
verticales du Clos de Caveau)
3.L’assemblage

Riche de cette d’analyse, le travail d’assemblage des vins a débuté. Il fallait trouver quels vins s’assemblaient harmonieusement entre eux. En effet un vin peut être « copain » avec certains, et peut se « disputer » avec d’autres. Ainsi ils ont découvert trois groupes qui correspondaient à des zones géographiques distinctes. 

4.L'apport de la Géologie

Henri a exposé ses découvertes à un géologue spécialisé, qui lui a répondu : « Mais c’est évident! ». La géologie de la plaine est simple: les strates horizontales se déposent  les unes au-dessus des autres, la plus profonde étant la plus ancienne, et la plus apparente la plus récente.

Mais, dans les montagnes où se situe le Clos de Caveau, la situation est plus complexe. Avec le soulèvement des Alpes et celui des Dentelles de Montmirail, les strates se sont relevées et se trouvent à la verticale. En haut de la colline se trouve une strate très dure : la crête est en roche calcaire et au point le plus bas se trouve une strate tendre où l'eau choisit de couler et de faire son travail d'érosion.

5.L'origine des trois cuvées en Vacqueyras

Donc, après plusieurs générations de production d’un seul Vacqueyras, Henri Bungener s’est mis à produire trois Vacqueyras différents. Chaque cuvée a sa propre personnalité et nécessite un travail distinct, dans les vignes comme à la cave. C'est à partir de cette découverte que les cuvées Fruit Sauvage, Carmin Brillant et Lao Muse sont élaborées afin d'extraire le meilleur de ces terroirs si particuliers.  

Fruit Sauvage correspond aux parcelles qui sont en bas de la pente, devant et derrière le mas, avec 30cm d'alluvions provenant de plus haut ; exposées Sud/Sud-Est.

Carmin Brillant correspond aux parcelles du flanc de la colline, aussi exposées Sud/Sud-Est. 

Lao Muse se situe en altitude, ce sont les dernières terrasses de la colline, plus sèches, elles donnent des jus plus concentrés. On y trouve des coquillages fossiles. 

6.Toutes les strates du domaine proviennent de la période Oligocène  

L'Oligocène s’étend sur 10 millions d’années. Il y a 3 millions d’années de différence entre les strates d’où proviennent nos différentes cuvées : Fruit Sauvage, Carmin Brillant et Lao Muse. Le passage d'un groupe de strates à l’autre donne donc des arômes différents pour chaque cépage.

De surcroit, au fur et à mesure que l’on gravit la colline (vers Carmin Brillant et Lao Muse) la terre devient plus aride donnant une plus grande concentration aux vins.

Terroirs du Clos de Caveau

Nous avons beaucoup travaillé pour identifier nos terroirs et les vins qu'ils produisent.

Autour du Clos vous trouverez en 12 hectares de Vacqueyras (AOP), nichés dans les Dentelles de Montmirail. 

Ces 12 ha sont excentrés par rapport à l’appellation. Contrairement au reste de Vacqueyras ils sont localisés en altitude et en coteaux, .  

-Ici chaque strate géologique produit des vins très différents, alors que seulement quelques mètres les séparent (voir géologie).

-Ils sont protégés par une ceinture de 8 hectares de forêt méditerranéenne qui forme une protection naturelle sans égal pour le bio.

-Ce sont des vins de coteaux:  les grandes pluies font descendre les alluvions ce qui fait que les rendements en plaines sont beaucoup plus élevés qu'en haut des coteaux. Au fur et à mesure que l’on gravit la colline (vers Carmin Brillant et Lao Muse) la terre devient de plus en plus pauvre donnant moins de rendement mais une plus grande concentration aux vins.

Aux Bergines, à deux kilometres du clos, nous avons 0,6 hectare de Vacqueyras (AOP) où nous faisons des essaies avec du Mourvèdre.

 

Nous produisons notre Côtes du Rhône (AOP), Les Bateliers, sur 3 hectares à côté de Violès.

Plus récemment mitoyens au Clos nous avons réussi à avoir un demi hectare de Gigondas; ainsi qu'un hectare de Muscat à petits grains également dans les Dentelles mais au Sud de nous.

Les vins d’une même provenance géologique se marient souvent très bien, alors que les vins issus de deux provenances géologiques différentes s’assemblent généralement moins harmonieusement...

  • Wix Facebook page
  • Google+ Social Icon
  • Trip Advisor Social Icon

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

A consommer avec modération...

Et beaucoup de plaisir.